Actualités

Retour aux actualités

IDÉES REÇUES DE L’ÉPILATION LASER

05.07.2019

L’épilation laser s’est démocratisée et fait de plus en plus d’adeptes au fil des années. Vous en avez probablement déjà entendu parler, mais vous avez peur de vous lancer par manque de connaissance sur le sujet ?

Petit tour d’horizon des idées reçues sur cette technique.

1/ EST-CE QUE JE N’AURAIS PLUS JAMAIS DE POILS ?

L’épilation laser est souvent qualifiée de définitive. En effet, elle permet de supprimer le poil à sa racine, en détruisant le bulbe, l’empêchant de repousser. Bien que le poil soit définitivement détruit, il est rare d’obtenir un résultat imberbe en fin de traitement : certains poils, trop fins, peuvent ne pas être détectés par le laser, d’autres ne seront pas dans la phase de croissance adéquate pour être détruits. Enfin, les changements hormonaux peuvent être la cause d’une récidive de repousse après quelques années. On estime qu’en fin de traitement, 80% des poils en moyenne seront détruits.

2/ EST-CE QUE SEULES LES PEAUX BLANCHES PEUVENT BÉNÉFICIER D’UNE ÉPILATION LASER ?

L’évolution technologique a permis de rendre possible l’épilation laser sur tous les types de peaux, grâce à l’apparition de la longueur d’onde Nd:YAG, adaptée aux phototypes mâtes et foncés, qui vient compléter l’Alexandrite, première technologie laser destinée exclusivement aux peaux claires.

L’évolution technologique du Nd:YAG rend désormais possible le traitement laser des peaux bronzées, grâce à la machine Clarity II, sous certaines conditions, qui vous seront précisées lors de votre consultation.

3/ EST-CE DANGEREUX POUR LA PEAU ?

Pratiquée dans des conditions optimales, l’épilation laser est généralement sans risque. Certaines règles doivent cependant être respectées afin d’effectuer son traitement en toute sécurité et sans risque de brûlures : pas d’exposition solaire récente si cela s’avère nécessaire selon la longueur d’onde employée à votre traitement, ne pas être être sous traitement photosensibilisant, ne pas avoir appliqué des huiles essentielles sur la zone de traitement, etc… Si brûlure il y a, soyez rassuré : les séquelles sont généralement transitoires. Une petit croute se forme en surface de la peau, laissant une trace blanche après être tombée. Dans ce cas, une légère exposition solaire permet de repigmenter la peau.

4/ JE N’AI PAS BEAUCOUP DE POILS, JE FERAI DONC PEU DE SÉANCES ?

La densité pilaire n’est pas un facteur permettant de revoir à la baisse le nombre de séances requis. C’est le nombre de cycles pilaires qui va déterminer la durée et la fréquence de traitement. En moyenne, il faut 6 à 8 séances chez la femme pour les zones du corps, de 10 à 12 séances pour les hommes, et de 10 à 20 séances pour les zones à cycle pilaire court ou les zones à fortes concentration hormonale. (visage, haut des bras, etc)

5/ EST-CE QUE L’ON PEUT DEVENIR STÉRILE ?

La lumière du laser cible uniquement la mélanine contenue dans le poil afin d’en détruire le bulbe. Son champs d’action ne dépasse pas le derme : il n’y a donc aucun impact sur les organes. L’épilation laser telle qu’on la connait aujourd’hui est pratiquée depuis les années 90. Avec plus de 30 ans de recul, nous pouvons donc affirmer que cette technique est sure lorsqu’elle est réalisée dans de bonnes conditions.

6/ EST-CE QUE L’ÉPILATION LASER EST DOULOUREUSE ?

L’impact thermique du faisceau laser peut-être douloureux, selon la sensibilité de chacun. Ressentie comme un coup d’élastique à chaque impulsion, cette douleur peut être atténuer par l’application d’une crème anesthésiante à poser deux heures avant la séance. Au fur et à mesure du traitement d’épilation laser, la densité pilaire diminue, ainsi que la douleur.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? La consultation est gratuite et sans engagement, prenez rendez vous au 01 40 06 02 02.