Peut-on commencer son traitement d’épilation laser avant l’été?

Retour aux actualités

02.05.2023

Peut-on commencer son traitement d’épilation laser avant l’été?

L’épilation laser avant l’été, bonne ou mauvaise idée ?

Avant l’arrivée des nouvelles technologies laser qui permettent désormais de traiter tous les types de peaux, il était d’usage de démarrer son traitement laser après la période estivale sur une peau parfaitement débronzée, et ce afin de maximiser les paramètres utilisés et donc d’optimiser le résultat au terme des séances.

Pourtant, le résultat d’une épilation laser s’apprécie généralement en 8 séances en moyenne, espacées de 8 à 12 semaines selon la zone traitée. Il faut donc entre 16 à 24 mois pour compléter un protocole laser : le traitement tombera forcément sur une période ensoleillée.

Alors, est-ce possible de démarrer son épilation laser avant de partir en vacances ?

Considérant que les paramètres utilisés sont plus faibles en début de traitement, le poil étant généralement plus épais, nous serons très efficace même avec une fluence sous-évaluée, ce qui va nous permettre de traiter une peau halée, en toute sécurité.

En revanche, lorsque l’on arrive en fin de traitement de laser, les poils s’éclaircissent et s’affinent. Les doses utilisées sont donc davantage élevées, et le risque de brûlure plus important sur une peau récemment exposée.  C’est pourquoi dans ce contexte, nous recommandons de reporter son traitement laser après débronzage complet, soit environ 2 mois sans exposition, afin d’éviter toutes complications.

La réponse est donc OUI ! Vous pouvez tout à fait démarrer vos séances au printemps ou à l’été, du moment que votre poil est épais, foncé, et que la dernière exposition directe remonte à plus d’une semaine. De cette façon, vous gagnerez du temps dans votre traitement en évitant une interruption qui pourrait survenir sur la fin de vos séances en cas d’exposition.

Je suis sur la fin de mon traitement et j’ai pris le soleil, que faire ?

Vous ne pouvez pas reporter votre séance car il s’agit de zone suscitant un complexe pour vous ? Sur les zones du corps, vous pouvez utiliser votre méthode d’épilation traditionnelle habituelle, tel que votre rasoir ou bien la cire. Attention cependant, si vous utilisez cette dernière, à bien attendre une repousse complète avant de reprendre le laser, soit à minima 4 semaines.  Ce délai doit être également respecté pour les épilations pratiquées à l’aide d’un épilateur électrique cosmétique, que l’on utilise à la maison, mais aussi pour celles pratiquées avec une pince à épiler.

Pour les zones du visage, ou les zones pourvues d’un duvet très fin,  l’épilation électrique (électrolyse) peut être prodiguée. Cette technique ne cible pas la mélanine de la peau, et peut donc être pratiquée sur tous les phototypes à tout moment de l’année. Elle consiste à insérer un filament au plus près du bulbe afin de lui envoyer un courant électrique pour le détruire. Le résultat est considéré définitif au même titre que le laser.

 

Qu’en est-il de l’exposition solaire juste après une séance laser ?

Un délai d’une semaine entre la séance et l’exposition doit être respectée. La peau ayant déjà était fragilisée par l’énergie insufflé par le faisceau laser, il est préférable de ne pas la surexposer à une agression externe. Pendant ce délai, veillez à bien l’hydrater en favorisant une crème riche que vous appliquerez après la douche.

Bien entendu, lors de vos expositions solaires, un SPF 30 voir 50 doit être renouvelé aussi souvent que nécessaire, pour protéger votre peau d’un potentiel coup de soleil.

Des questions, un conseil ? Notre équipe reste à votre disposition. N’hésitez pas à nous contacter.

 

 

 

 

 

 

?>

Article redige par Epilium

Le centre médicalisé Epilium & Skin regroupe une équipe de professionnels qualifiés, disponibles et à votre écoute. Découvrez leurs actualités