Foire aux questions Coolsculpting

Tout savoir sur le Coolsculpting

Prix Coolsculpting

Le coût d’un traitement CoolSculpting® varie en fonction de la zone ciblée, le nombre de séances nécessaires et les objectifs que vous souhaitez atteindre. Un médecin Epilium & Skin pourra établir un protocole personnalisé adapté à vos envies et à votre budget.

Pour plus de précisions en fonction des zones à traiter, consultez les tarifs de CoolSculpting® chez Epilium & Skin Paris.

Que ressent-on pendant le traitement de coolsculpting?

Pendant la séance, un opercule de gel et un applicateur ventousé sont placés sur la zone à traiter. L’applicateur aspire la peau dans sa ventouse et provoque un vide d’air progressif. Vous éprouvez lors des premières minutes une sensation de traction et un léger pincement lié à l’effet de succion.

Les patients ressentent généralement un froid intense lié au paramètre de « refroidissement contrôlé » de la machine. Cette sensation désagréable ne dure que 10 minutes et s’estompe ensuite peu à peu.

La plupart des patients passent la plus grande partie de la séance en s’occupant : en lisant, en travaillant à distance ou même en faisant la sieste.

Où disparaît la graisse avec Coolsculpting?

Il s’agit d’un processus naturel. Une fois que les adipocytes ont été gelés par le froid, le corps transforme la graisse et l’élimine naturellement. Une fois les cellules adipeuses détruites, elles ne réapparaissent jamais.

Comparaison avec la liposuccion

Le Coolsculpting est une méthode d'amincissement douce, non chirurgicale. Au contraire d'une liposuccion, le résultat n'est pas immédiat, il apparait progressivement à partir de la troisième semaine jusqu'au quatrième mois. Par son action non invasive, le Coolsculpting ne perturbe pas l’élasticité de la peau. Il est une excellente alternative pour les patients ayant une indication de surplus graisseux localisé.

Prise de poids pendant et après

De nombreux patients commencent à faire attention à leur poids après leur séance de CoolSculpting® et il est rare de constater un grossissement dans les mois qui suivent le traitement. Toutefois, dans le cas inverse, la prise de poids se fera uniformément sur tout le corps et pas spécifiquement sur la zone traitée.

Quelles précautions prendre ?

Il est déconseillé d’avoir recours au Coolsculpting en cas de :

  • Grossesse et Allaitement
  • Traitement antibiotique par les aminosides (Amiklin, Gentalline, Streptomycine)
  • Traitement anticoagulant récent
  • Traitement anti-inflammatoire récent
  • Hypersensibilité connue au Botox A
  • Myasthénie grave
  • Syndrome de Lambert-Eaton

Les patients qui prennent des médicaments doivent le signaler, la prise concomitante de certains médicaments doit être évitée (aminosides).

Après une séance de coolsculpting, il ne faut pas masser la zone traitée. Il est souhaitable d’éviter le port de chapeaux ou casquettes, les saunas et hammams, ainsi que les transports en avion dans les 24 heures qui suivent le traitement.

Reprise des activités après séance

Le CoolSculpting® n’entraine aucune désocialisation car le traitement n’est pas invasif. Après votre séance, vous pouvez vous rhabiller et reprendre vos activités. Seule une sensation légère sensation de picotements ou de tiraillements peut durer dans les heures qui suivent.

Le coolsculpting est-il douloureux ?

Le CoolSculpting® n’est pas un traitement douloureux, certains patients s’endorment même pendant leur séance. En revanche les 10 premières minutes du traitement peuvent s’avérer désagréables voire légèrement douloureuses lorsque l’applicateur aspire la peau et provoque un effet de ventouse progressif.

Cette sensation d’aspiration est rendue tout à fait supportable grâce à un gaz analgésique disponible dans nos centres.